logo
20-07-2018
 
 
Acquérir des compétences pour promouvoir la santé et le bien-être des adolescents Version imprimable
(en français + traduction en roumain)

Dr. Margarida Gaspar de Matos

Cette étude veut comprendre comment évoluent au long de l’adolescence des facteurs liés au risque et à la protection au niveau individuel, de la famille et de l’école.

Dans une première partie de l´étude on a pris l’étude Européen HBSC (“Health Behaviour in School-Aged Children: a WHO Cross Cultural Study”, Currie et al, 2001; Currie et al, 2004) et revu l’évolution de quelques indicateurs notamment les symptômes de malaise mentale, les consommations et la violence dès 1998 (1998, 2002, 2006)

On a vérifié que les comportements liés au risque sont augmentés au long de l’adolescence. Les risques pour la santé sont différents chez les filles et chez les garçons, même si on se borne à parler de symptômes liés au malaise mental, aux consommations et au comportement violent.

Le risque est plus grand pour les niveaux sociaux plus pauvres.
D’après l’analyse des deux premières études de 1998 et 2002 (Matos et al, 2000; Matos et al, 2003; Matos, 2005) il est clair que l’école pourrait avoir un plus grand rôle dans l’information et la promotion des compétences pour la santé chez les adolescents.

Beaucoup d’écoles publiques ont, depuis les années ‘90, des programmes de promotion de la santé des étudiants, (notamment en matière d’éducation sexuelle, alimentaire, prévention des consommations et de la violence), mais les programmes n’avaient jusqu’à présent étés étudiés, ni du point de vue des stratégies efficaces pour aider les jeunes à faire des choix liés à la santé, ni du point de vue de la possibilité de les implémenter en milieu scolaire.

Apres avoir discutée la revue des stratégies nationales de promotion de la santé dans les écoles, les activités de l’atelier de formation mettront au point des aspects pratiques, comme solutions que l’on a implémentées et évaluées dès le 2005.
 
< Precedent   Suivant >
Organisateurs

L’Association de Psychothérapies Cognitives et Comportamentales de Roumanie
L’Institut International des Etudes Avancées de Psychothérapie et Santé Mentale Apliqée
 
Top! Top!